• De la dignité dans l’assiette

    Dans le cadre du Projet Alimentaire Territorial (PAT) du sud de la Meurthe-et-Moselle, le pays Terres de Lorraine met l’accent sur l’accès à une alimentation de qualité, accessible aux plus fragiles. Dignité, Durabilité et Qualité pour tous ! Une journée, rassemblant 400 personnes, était consacrée aux travaux engagés et aux perspectives.

    Un public très divers d’élus locaux, d’agriculteurs, d’associations, d’étudiants a assisté à ces échanges organisés en un temps de débat collectif au cours duquel j’ai animé la table ronde, et des temps d’échanges entre personnes et projets.

    C’est la rencontre, entre les élus du Pays Terres de Lorraine et ATD Quart Monde, qui a permis de lancer la réflexion ainsi qu’une expérience dans le cadre du PAT.  Avec d’autres partenaires locaux (CCAS, le Secours Catholique, la Chambre d’Agriculture Grand Est, etc.), les initiateurs ont permis la rencontre de producteurs locaux avec des personnes aux ressources limitées et des contrats d’approvisionnement à prix réduit sur des fruits et légumes en surplus par exemple. Les personnes à faible revenu ne veulent pas de la pitié des gens, mais souhaitent acheter avec leurs petits moyens pour se nourrir dignement. De leur côté, les agriculteurs ont besoin de vendre leurs produits pour vivre dignement aussi de leur métier… Contrat passé, ce sont plusieurs tonnes de fruits et légumes du Pays qui ont été vendues à plus de cent familles en précarité.

    Cette belle dynamique a nourri la réflexion du CCAS local : il est possible de réfléchir autrement que par la charité !
    D’autres solutions existent. Par exemple, une autre commune du territoire a témoigné de la mise en place de jardins partagés pour les habitants des quartiers, en lien avec une association qui les accompagne. Le but est de se nourrir dignement par le travail.

    Comme indiqué dans l’invitation à cette rencontre : « Aller plus loin, c’est aussi l’objectif de ce forum : comprendre les enjeux et en débattre, échanger des solutions, mobiliser de nouvelles forces vives pour passer un palier dans la démarche engagée ici dans un esprit d’ouverture aux expériences conduites ailleurs. » Pari réussi !