• Quand des citoyens construisent un budget de la transition

    C’était au printemps… Sur la base du volontariat, 160 citoyens d’horizons variés se sont réunis à Sion (54), afin de simuler un budget de la France capable de réduire les inégalités et d’atteindre l’objectif zéro carbone à l’horizon 2050. Un effort de 10 milliards d’euros supplémentaires à trouver chaque année… Animer cet événement fut un challenge !
    Véritable Hackathon, ce rassemblement de 24 heures, à l’invitation du député Meurthe et mosellan Dominique Potier, devait permettre d’apporter des éléments de réponse à la question : « Comment peut-on financer la transition écologique tout en diminuant les inégalités sociales ? »
    Plusieurs équipes se sont affrontées dans la bonne humeur, chacune devant trouver 10 milliards d’euros supplémentaires/an jusqu’en 2050. Pour répondre à cette problématique, devons-nous faire la chasse à l’évasion fiscale ? Créer de nouvelles taxes ou diminuer les dépenses ? Peut-être un peu des trois… Et comment dépenser ces recettes ? Un vrai travail d’interrogation sur l’égalité ! Et le débat entre les participants nourrit et créé du lien !
    Afin de mener à bien sa proposition, chaque équipe pouvait demander l’avis d’experts présents (Guillaume Duval d’Alternative Économique, le think tank I4ce, Olivier Maurin de l’observatoire des inégalités). Le but était que chaque citoyen puisse apprendre et participe à des propositions cohérentes. Citoyens, animateurs et experts ont permis de créer et de monter en compétence.
    Pour conclure, citons Dominique Potier : « La vocation du Grand Débat National est d’abord de répondre collectivement à la question initiale posée par le mouvement des Gilets Jaunes. Il prend tout son sens lorsqu’il permet à chaque citoyen volontaire de partager avec d’autres son vécu, ses analyses et ses convictions. A contrario du jeu des questions/réponses, nous avons souhaité créer ici, avec l’hackathon fiscal, un cadre propice pour des échanges d’égal à égal dans le respect de nos diversités. Face aux deux urgences sociale et climatique qui fragmentent notre société, et hypothèquent notre avenir, les 160 citoyens de la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle réunis à Sion pendant 24 heures ont démontré que nous pouvons “(re) faire société et sauver le climat”. »